Publié le 29 juin 2018

Quelques essais routiers de la Honda Accord 2018

par Lallier Honda Hull

Quelques essais routiers de la Honda Accord 2018

Arrivée sur le marché il y a quelques mois, la Honda Accord 2018 n’a pas perdu de temps à prendre une place de choix dans le segment des berlines intermédiaires. Ce segment compte déjà plusieurs modèles renouvelés et la compétition est assurément féroce, mais avec l’Accord nous avons droit à ce que plusieurs experts considèrent comme la référence dans la catégorie.

Il n’est donc pas surprenant que la Honda Accord 2018 ait reçu une panoplie de titres depuis son arrivée, notamment ceux de la Voiture canadienne et la Voiture nord-américaine de l’année.

Les essais routiers publiés sur la Honda Accord 2018 ont également été positifs comme nous pouvons le constater avec les exemples suivants.

Sur la route, la Honda Accord 2018 propose un équilibre encore plus impressionnant entre confort et dynamisme que l’ancienne génération. C’est le calme complet dans l’habitacle et le nouveau système d’infodivertissement est plus facile à comprendre et utiliser, et intègre de série les dispositifs Apple CarPlay et Android Auto.

Le confort est donc au rendez-vous tout comme ce petit côté sportif qui fait en sorte qu’on ne s’ennuie pas trop au volant d’une Honda Accord 2018. Elle n’a pas le même dynamisme qu’une Mazda6 ou la nouvelle Camry, mais elle est plus aiguisée qu’une Altima, une Legacy ou encore une Malibu.

C’est le genre de voiture qui se prête bien à toutes sortes de situations et qui est… facile à conduire. Elle est prévisible, ergonomique, très spacieuse avec son coffre qui peut contenir plus que la majorité de ses rivales, et juste assez équilibrée entre sport et confort. – EcoloAuto.com

---

Majestueuse et pas trop encombrante, la grande Honda dispose d'atouts insoupçonnés. Ainsi reçoit-elle une plateforme à la fois plus rigide et plus légère que le modèle antérieur. Cela se traduit par une auto plus agile, plus silencieuse et aussi plus sûre en cas d'impact.

La suspension avant de type McPherson comporte pour sa part de nouveaux bras inférieurs liés à un sous-châssis visant à améliorer la tenue de route et la précision de conduite.

À l'arrière prend place une suspension à bras multiples plus compacts. Dans sa déclinaison Touring, l'Accord bénéficie d'amortisseurs ajustables. Ces derniers sont liés à la fonction paramétrage du châssis, lequel permet de modifier notamment l'assistance de la direction (plus ou moins d'effort) ou la réactivité de la pédale d'accélérateur. À l'utilisateur de faire son choix parmi les trois modes offerts : Normal, Sport ou Econ.

Au chapitre des motorisations, Honda abandonne son V6 au profit de mécaniques suralimentées à quatre cylindres (1,5 L et 2 L) et hybrides. Des moteurs brillants qui peuvent aussi impressionner les utilisateurs par leur appétit modéré et leur absolue discrétion acoustique. – La Presse

---

En tant que consommateur, j’imagine que vous être tanné de voir la Honda Accord sur vos écrans de télévisions, d’ordinateurs et de téléphones? On vous comprend. Après avoir été nommée voiture de l’année par le Guide de l’auto, voiture nord-américaine de l’année au Salon de Detroit, et récemment, voiture canadienne de l’année selon l’AJAC, même nous, journalistes et membres des médias, commençons à en avoir ras-le-bol de cette nouvelle Accord. C’est une blague, voyons, nous l’adorons!

La réalité est que la plus récente déclinaison de la populaire berline intermédiaire est beaucoup plus qu’une excellente automobile. Toutes les berlines intermédiaires actuelles sont d’excellentes voitures – même si les consommateurs en achètent de moins en moins – mais pour ce qui est de l’Accord, elle vient de redéfinir le segment. Elle est, tout simplement, l’exemple à suivre pour l’industrie entière – Le Guide de l’Auto

 Contactez-nous dès aujourd’hui chez Lallier Honda Hull pour en savoir plus!



Galerie d'image